FV-hibiscus_syriacus2110

 

Plante de la famille des Malvacées originaire de Syrie, introduite en Europe vers la fin du XVIIIème siècle.

Son nom générique vient du grec "ibiscos" qui désigne ce type de plante. On l'appelle aussi "Althéa", du grec "althaïno" qui signifie "guérir" en référence à ses propriétés médicinales.

 

FV-hibiscus_syriacus2

Arbuste de 2 à 4 m de haut, à feuilles dépourvues de poils, ovales, cunéiformes, à trois lobes irrégulièrement dentés ; grandes fleurs simples ou doubles, de couleur lilas, rouge, violette ou blanche, à corolle développée, portant des étamines plus courtes que la corolle ; en conséquence, on ne les voit pas.

 

FV-hibiscus_syriacus3245

Floraison : juillet à octobre.

Reproduction par bouturage.

Terrain avec adjonction de sable et de tourbe.

Hibiscus syriacus est la fleur nationale de la Corée du Sud. Elle apparaît sur l'emblème national et elle est évoquée dans l'hymne national, car elle a la réputation de résister longtemps (son nom coréen, "mugung", signifie immortalité). Cette fleur évoque la persévérance et la détermination des Coréens au cours de leur histoire.

 

FV-hibiscus_syriacus

La fleur d'Hibiscus est comestible et a des propriétés émollientes. Elle était autrefois utilisées en médecine populaire pour calmer la toux et guérir les angines.